La Région Île-de-France adopte 80% de
son programme dès le début de la mandature

Saint-Ouen, le 22 juillet 2021

Les 102 élus du groupe majoritaire Île-de-France Rassemblée et son président Vincent Jeanbrun, se félicitent de l’adoption, ce mercredi 21 juillet 2021, de près de 80% des mesures du programme de Valérie Pécresse présentées lors des élections régionales.

Lors de cette première séance plénière, cinq rapports majeurs marquent le début d’une mandature ambitieuse pour 2021-2028.


5 grands axes structurants :

1 - Poursuivre la relance économique
Depuis le début de la crise sanitaire, la Région Île-de-France est fortement engagée auprès des entreprises. Déterminée à maintenir ce plan d’actions, la majorité régionale vote à l’unanimité l’effacement de la dette COVID pour 7000 entreprises via le Fond résilience.

2 - Agir pour notre environnement
Dans la lignée d’une stratégie écologique toujours plus juste et déjà fortement amorcée depuis le précédent mandat, de nouvelles mesures significatives voient le jour et marquent un signal fort :
- Le RER Vélo et le parking Vélo ;
- La création d’une aide de 6 000 euros à l’achat d’un véhicule propre désormais ouverte aux
particuliers ;
- 1 000 euros pour aider les particuliers à changer leur chaudière ;
- La création d’un chèque vert de 1 500 euros pour les artisans et commerçants qui s’engagent
dans la transition écologique ;
- L’aide à l’achat de purificateurs d’air dans les crèches et les écoles.


3 - Une Région toujours plus solidaire
Parce que la première région d’Europe se veut toujours plus solidaire et au plus proche des Franciliens la création d’un dispositif de mutuelle régionale a été proposée dès le début de la mandature. La Région Île-de-France souhaite ainsi permettre à tous les Franciliens, notamment aux plus fragiles d’entre eux, de se doter d’une mutuelle dont le rôle est essentiel pour se protéger et protéger sa famille.


Fermement engagée auprès des jeunes et de leurs familles, la Région Île-de-France :
- renforce son soutien à travers la réduction du prix du repas pour les lycéens des familles défavorisées à 50 centimes ;
- prolonge le financement du permis de conduire à hauteur de 1300 euros pour les jeunes en insertion afin de lutter contre les inégalités face à l’emploi ;
- crée la « Banque régionale des jeunes » qui permettra à chaque jeune francilien de poursuivre sereinement sa formation et l’obtention de son diplôme, parce que les moyens financiers ne doivent plus être un frein vers la réussite.


Les mesures de justice sociale prises par la majorité se consolident avec la création d’un bouclier tarifaire sur le réseau francilien : à destination des habitants de grande couronne, il permettra la mise en œuvre d’un tarif à 4 euros maximum pour tout déplacement sur le réseau francilien.


4 - Mieux vous Protéger
Une Région Île-de-France qui protège tous les Franciliens, avec :
- Le doublement des brigades de sécurité dans les lycées. Désormais au nombre de 10, ces brigades mixtes agiront sur tout le territoire à la demande des chefs d’établissements afin de restaurer le calme dans les établissements ;
- Le lancement d’une mission de préfiguration pour créer au siège de la Région Île-de-France un unique centre de supervision de caméras de vidéoprotection déployées dans l’ensemble des lycées d’Île-de-France, de manière à être davantage efficaces et réactifs dans les interventions des forces de sécurité en cas de complication.


Face à une opposition hostile, la majorité se maintient et obtient gain de cause dans les urnes pour la création d’une aide de 100€ à l’achat d’une alarme pour les Franciliens de petite et grande couronne, à partir du 1er novembre 2021 afin que chacun se sentent en sécurité chez soi.


À ce bouclier de sécurité lancé en 2016 s’ajoute le renforcement de la coopération de la Région Île- de-France avec le ministère de la Justice pour le financement de nouvelles prisons régionales et le doublement des centres éducatifs fermés.


5 - Lutter contre les fractures
La Région Île-de-France mène un combat sans relâche contre toutes les fractures territoriales, c’est un engagement pris depuis 6 ans. La Région propose pour tous les habitants des territoires ruraux un accès à moins de 20 minutes de chez eux, à un lieu de soin, aux écoles, aux commerces et à un équipement sportif et culturel.


Afin de pérenniser son action aux côtés des habitants, en particulier les moins mobiles et les plus âgés, et favoriser la revitalisation des commerces dans le territoire rural, la Région Île-de-France mettra en place :
- Le dispositif « la boutique d’un jour » ;
- La création de l’offre « Près de chez vous » pour aider les commerçants, artisans et soignants à s’équiper de véhicules « propres » adaptés aux tournées dans les villages.

 

Ainsi que :
- La création de classes d’enseignement supérieur dans chaque lycée rural afin de permettre à chacun un accès égal à l’enseignement ;
- L’augmentation du budget d’autonomie éducatif (10 000 euros) pour les lycées publics afin de porter le projet « 1 lycée, 1 projet culturel ».

 

La première région européenne en matière de création mettra en place dès la rentrée:
- Le « Navigo culture » ;
- L’appel à projets « 1lieu, 1 œuvre » et celui des « 100 quartiers culturel » ;
- Un équipement sportif dans 100% des communes franciliennes.

 

Ce programme ambitieux porté par la majorité régionale est officiellement lancé afin de faire de l’Île- de-France une Région toujours plus attractive, plus solidaire, plus écologique et qui protège tous les Franciliens.